La France est l’un des pays les plus visités au monde. La diversité de son patrimoine fait partie de ses attraits majeurs. La riche histoire française se découvre à travers les musées, les cathédrales, les nombreux édifices monumentaux… La visite des châteaux français est un bon moyen de s’offrir une escapade entre tourisme et culture. Du moyen-âge à l’empire, les rois de France ainsi que les nobles et seigneurs ont fait ériger des châteaux grandioses afin d’afficher leur puissance.

La constellation des châteaux de la Loire

Tout le long de la partie Nord des bords de Loire se dressent plusieurs dizaines de châteaux. Cette densité s’explique par le fait que les rois de France ont choisi d’installer leur cour dans cette région durant la période de la Renaissance (XV et XVIième siècles). Le secteur géographique situé entre les communes de Sully-sur-Loire dans le Loiret et Chalonne-sur-Loire dans le département du Maine-et-Loire est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO sous l’appellation Val-de-Loire.

Le style architectural propre à la Renaissance trouve ses origines en Italie puis s’est peu à peu imposé à l’ensemble de l’Europe. Le roi François 1er s’attache d’ailleurs le service d’architectes italiens en vue de bâtir de nouveaux châteaux ou de modifier l’aspect d’édifices déjà existants. Ces derniers cohabitent le plus souvent avec des jardins soignés dits à la française et parfois avec de vastes espaces arborés. C’est le cas du château de Chambord qui constitue le plus grand espace forestier clos d’Europe et abrite une faune importante (cerfs, biches, sangliers). La saison venue, les visiteurs peuvent observer le brame du cerf du haut des miradors. Chambord est aussi connu pour son escalier à double révolution. Les visiteurs désireux d’allier tourisme et culture à Chambord peuvent sur une tablette numérique remise pour l’occasion, découvrir la vie du château à l’époque où la cour du roi se pressait entre ses murs.

D’autres châteaux de la Loire brillent plus par leur charme délicat que par leur aspect monumental. Evoquons le château de Chenonceau où les salles sont parées du mobilier et du décor d’antan. Les très soignés jardins « Diane de Poitiers » et « Catherine de Médicis » y invitent à la déambulation et à la méditation.

Aux portes de Paris : les châteaux royaux de Versailles, Fontainebleau et Vaux-le-Vicomte

A la différence des châteaux de la Loire largement dédiés au divertissement de la cour et où le roi se rendait finalement peu, les châteaux proches de Paris étaient de véritables lieux d’exercice du pouvoir royal. D’ailleurs, Versailles reste aujourd’hui un lieu où les institutions bien que républicaines prennent ponctuellement leur quartier. En effet, le parlement siège en Congrès (assemblée nationale et sénat réunis) à Versailles.

Le château de Fontainebleau est à l’instar des châteaux de la Loire influencé par l’école italienne de la Renaissance. Féru de chasse au sanglier, François 1er a été séduit par ce qui n’était à l’origine qu’un petit château fort situé à proximité de la capitale. A partir de 1528, la bâtisse fortifiée est transformée en joyau de la Renaissance. Henri II, fils de François 1er, s’inscrira dans la lignée de son descendant en résidant à Fontainebleau. Pour celles et ceux qui souhaitent mieux connaître l’histoire de France en associant tourisme et culture, Fontainebleau est l’endroit idéal. En effet, ce château a été le théâtre d’événements historiques majeurs comme la révocation de l’édit de Nantes concédé par Henri IV à l’Eglise protestante ou encore les adieux de Napoléon à sa garde.

Le château de Vaux-le-Vicomte situé sur le territoire de la commune de Maincy à une cinquantaine de kilomètres de Paris est l’oeuvre de l’architecte Louis Le Vau et du jardinier André le Nôtre. Son édification a été voulue par Nicolas Fouquet, surintendant du roi Louis XIV. Le faste du château de Vaux-le-Vicomte, source de jalousie, participera à la destitution et à la condamnation de Nicolas Fouquet.

Désireux de fuir Le Louvre où il se sent menacé, notamment lors de la Fronde, Louis XIV décide de s’installer à Versailles où il fait ériger le célèbre château connu dans le monde entier pour sa célèbre galerie des glaces ainsi que pour ses nombreux bassins et jets d’eau. La construction de ce château a pris plusieurs années et le chantier initié en 1661 a fait plusieurs morts. L’édifice rompt avec le style italien de la Renaissance et inaugure le style architectural français qui prévaudra pendant plus d’un siècle. Le château de Versailles est visité chaque année par plus de trois millions de visiteurs.

Tout au long de l’année, la plupart des grands châteaux français sont animés par des événements et des expositions. De quoi ravir les amoureux de tourisme et culture.

En haut